Pourquoi appréhender ce qui nous mettrait en valeur ?

Peur de la critique, du regard de l’autre sur soi, l’impression de se sentir mal aimé ou peu compris, se sentir inférieur, ne plus croire en soi, se sentir dépassé et cette impression de ne plus être à la hauteur… ouf ! Peut-être pensons-nous avoir atteint nos limites ? Mais nous sommes nous questionnés sur ces limites ? D’où viennent t-elles ? L’environnement : familial, professionnel ? Une expérience négative (là encore je préfère désagréable :-))? Ou alors peut-être aussi que tout simplement nous croyons avoir atteint nos limites parce que nous nous les sommes créées, mais est-ce la réalité ?

Pourquoi tant de peur vis à vis d’un sentiment, un ressenti, un état d’être, une perception… qui pourrait nous valoriser autant dans notre vie professionnelle, que notre vie personnelle. La confiance ! Grand sujet du moment ! Comme vous, pour moi aussi tantôt je la sens bien présente, bien là, tantôt elle me fait faux bond … Développer, éveiller ou encore renforcer ; la confiance est un travail de tous les jours et de longue haleine. Nous devons parfois faire marche arrière, et recommencer plusieurs fois…il est question là de persévérance. Chaque petit pas vers l’avant, nous permettra de développer un peu plus cette confiance. Le processus vers la confiance implique des hauts et des bas…. un peu comme les montagnes russes et ses pentes sinueuses ! Et si tout simplement nous apprenions à changer la perception que nous avons de nous et de l’autre !

Nous ne sommes pas tous égaux face à la perception que nous avons de nous-même. Mais ce qui est certain et que nous avons tous en nous, ce sont nos propres ressources. Et au quotidien si nous l’avons décidé, nous pouvons marche après marche, un pas après l’autre aller et avancer vers ce processus de « Confiance ». C’est un réel travail de développement personnel, un challenge face à soi-même, un programme de transformation.

La confiance prend racine dans l’enfance, elle s’élabore et plus tard se renforce en adoptant les bonnes attitudes et en développant les efforts requis pour pouvoir atteindre ses objectifs.

Je vous propose en quelques étapes de commencer votre processus de changement/ de perception :

1- Faire un état de sa situation (comprendre les processus qui en sont à l’origine) qui résulte de ses propres choix et de personne d’autre.

2- Prendre conscience de ce process et définir ses propres besoins, ce à quoi vous aspirez.

3 – Penser à votre objectif, un objectif réaliste. Vous rêverez plus grand lorsque les petites batailles seront gagnées 🙂

4 – Créer un contexte favorable à la confiance en soi en écartant le plus possible les sources négatives

5 – Construire une image positive de vous-même et soyez-y fidèle. N’hésitez pas à vous imaginer le plus détaillé possible dans la réussite, l’accomplissement, ressentez les efforts que vous avez dû fournir pour obtenir ces résutlats. Et repassez vous le film, quelques minutes par jour seulement.

6 – Considérer l’échec dans votre parcours. Juste en vous y préparant aussi ! En voyant les choses de manière objectives. Ainsi si des « rochers » venaient à se glisser sur votre chemin vous pourrez les gérer d’une main de maître et ainsi rendre de nouveau accessible la route. L’échec fait totalement partie du cheminement ! Percevez chaque situation comme une expérience évolutive et enrichissante.

7 -Faire un point sur les choses accomplies et celles restant à faire. Observez peut-être à ce niveau des comportements nouveaux. Acceptez-vous totalement : points forts et points faibles, l’équilibre est juste !

8 – Faire des pauses, et récompensez-vous pour chaque pallier, chaque étape!

Et si il faut recommencer, faites-le ! Encore et jusqu’à ce que vous soyez en parfait harmonie avec vous-même, en équilibre entre intérieur et extérieur ; entre être et avoir ; entre présent et avenir. Jusqu’à ce que vous soyez à l’aise avec vos nouvelles attitudes, vos nouveaux comportements.

Peut-être que vous pouvez vous lancer avec un ami, un collègue, un membre de votre famille qui comme vous souhaite davantage tirer profit de cet état, de ce ressenti, de ce sentiment pour aller de l’avant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :