Vous avez dit Sophrologie !

Nous avons tous à un moment donné de notre vie fait et utilisé la politique de l’autruche. Que cela ressort du domaine personnel ou professionnel, vous savez cette manière de toujours montrer le bon côté de sa vie, toujours avec ce sourire immense aux lèvres et ce « je vais super bien ». Alors qu’en fait au fond de soi, nous sommes rongés par ce mal-être incessant, qui petit à petit nous grignote, nous consume à petit feu, très lentement !

J’ai été comme ça aussi, au final je me mentais à moi-même, tout ça pour « paraître » dans le regard des autres. Et puis un jour je me suis demandée et s’il était possible de changer quelque chose pour me sentir mieux, que serait cette chose ? De quoi j’avais envie ?

Et tout naturellement, tout simplement je me lance dans ma vie, où partage, authenticité, rencontre, et vivant sont pleinement présents ! C’est en 2014, que j’ai choisi de me remettre sur mon chemin, en redécouvrant la méditation, puis le Reiki, pour me diriger vers la sophrologie un chemin jonché de valeurs de vie qui me font vibrer et avancer.

Je fais donc le choix, d’accompagner et transmettre (comme le ferait un guide de montagne) la Sophrologie. Pour permettre au plus grand nombre de redécouvrir la vie en eux, leurs valeurs, leurs capacités et leurs ressources.

Mais qu’est ce que la sophrologie ? Pour cela revenons aux sources.

Le Dr Afonso Caycedo (1932 – 2017), est neuropsychiatre d’origine colombienne. C’est en 1960 qu’est née la sophrologie. Dr A. Caycedo se base sur la phénoménologie et les différentes étapes de la modification de la conscience. A l’origine la technique est utilisée uniquement dans le domaine médical. C’est dans les années 1980 qu’il créé sa branche sociale. Il s’est inspiré à travers ses différents voyages de techniques issues d’orient et d’occident. Les points communs à toutes ces techniques sont : – le lien entre le corps et l’esprit – la recherche de l’équilibre entre soi et son environnement.

Il collabore avec Ludwig Binswanger (père de la psychiatrie phénoménologique). Il s’intéresse de plus près à l‘hypnose thérapeutique (il créé en 1959 la société d’hypnose clinique et expérimentale) et à plusieurs techniques de relaxation.

Il s’inspire également de techniques issues de l’Inde (Yoga), du Tibet (bouddhisme) et du Japon (zen). A travers ses différentes expériences il forme donc le cycle fondamental de la sophrologie.

La sophrologie se vit …je vous partage une partie de mon vécu lors de mes entraînements sophrologiques.

J’ai d’abord intégré la sophrologie à travers mes perceptions corporelles, j’ai réappris à vivre mon corps tel qu’il est réellement et quels agréables sentiment de sécurité intérieure, sentiment de confiance. Je chemine au fil du temps vers plus d’harmonie, d’équilibre entre mon physique, mon mental et mes émotions.

… Mon corps est présence et j’en fais la simple constatation ! Il est à la fois ouverture à mon monde intérieur et à la fois ouverture au monde extérieur.C’est à travers lui que je communique. Avec l’entraînement sophrologique, j’ai appris à me concentrer sur mon corps et à écouter ses messages. C’est tout naturellement qu’il devient ma boussole, mon guide. Mon mental qui au rythme de l’harmonie retrouvée se fait plus petit me permet d’être souvent dans l’instant présent et de faire preuve de plus d’efficacité …

J’ai appris avec la sophrologie à être ; avec mes failles et mes irrégularités, être simplement avec ce que j’ai : défauts et qualités !

… J’ai découvert en moi : de la joie, de l’amour, de l’espoir ou encore de la confiance mais aussi de la tristesse, de la colère ou encore de la peur… je regarde simplement toute cette vie qui circule en moi, avec bienveillance, sans jugement et sans jamais les poser et les entretenir au fond de mon cœur …

Je me maintiens en toute conscience dans un état d’écoute du corps, du mouvement intérieur qui me traverse. J’écoute mes émotions du moment, et je prends systématiquement quelques minutes pour les accueillir telles qu’elles sont ici et maintenant avec bienveillance et je me mets en mouvement avec elles. Je m’offre donc un accueil authentique en toute humilité, et la possibilité d’accueillir l’autre de la même manière… je profite de chaque instant de partages, d’échanges, de complicités…

Mon voyage intérieur, aux milles couleurs, m’a ouvert cœur et âme au monde extérieur.

Je suis aujourd’hui au point de départ d’une vie plus harmonieuse, avec plus d’espoir et de confiance… je me reconnais et m’accueille pleinement… consciente d’être, dans ma verticalité, dans mon horizontalité, et dans mon espace… parmi les autres, parmi la nature, parmi l’espace, parmi l’univers …un système dans un système.

Nous sommes chacun avec des différences, différences qui sont impermanences… et quand le quotidien de la vie me rattrape, je fais au mieux pour revenir à chaque fois en mon centre pour mieux accueillir : moi et l’autre…

Pour conclure de mon intégration de la sophrologie, je me permets aujourd’hui d’être libre, libre dans mes actes. Je me laisse porter par le souffle de vie qui réside en moi. Je ne brime plus mes émotions et j’ai pris conscience que l’ouverture à l’autre permet une belle et agréable connexion à soi-même. Et quelle belle expérimentation de se retrouver bien en soi, de danser avec la vie, que la rencontre de cœur à cœur est la plus belle de toutes les rencontres !!!

Pour plus d’harmonie, d’équilibre, connaissons-nous nous même ! Abandonnons croyances et comportements anciens et agissons sur nos comportements nouveaux et attitudes (pourquoi pas avec un entraînement sophrologique) en laissant émerger capacités et ressources positives.

La sophrologie démontre jour après jour son efficacité dans un monde qui va toujours plus vite, vers plus de performance, un monde qui retourne aussi vers l’essentiel, vers la quête de valeurs et de mieux-être.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :